Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici pour le voir en ligne

Fondation franco Japonaise Sasakawa - Lettre d'information

Lettre d’Information n°30 | avril 2016

Edito

Un concert exceptionnel à ne pas manquer: Chants d'amour, le lundi 2 mai au Théâtre des Bouffes du Nord.

Au programme Harawi, chant d'amour et de mort, œuvre pour soprano et piano d'Olivier Messiaen composée en 1945.

Fasciné tout autant par la poésie surréaliste que par la lumière et les couleurs, Olivier Messiaen évoque dans ce cycle de douze mélodies, le destin de Tristan et Yseult en s’inspirant de la poésie quetchua, de la musique et des mythes péruviens.

En première partie, plusieurs pièces du compositeur japonais Yoritsuné Matsudaïra. Il existait une relation très étroite entre lui et Olivier Messiaen. A ses débuts, Yoritsune Matsudaïra est profondément influencé par la musique française tandis que Olivier Messiaen est fasciné par l'esthétique de l'Asie. Il lui dédie sa pièce de musique de cour Sept Haïkaï. De son côté, Yoritsune Matsudaïra, écrit son Requiem en hommage à Messiaen.

Les deux interprètes de ce concert, la soprano japonaise Yumi Nara et le pianiste américain Jay Gottlieb sont familiers de ces maîtres et forment un duo d'une grande complicité.

A découvrir

Harawi, le chef d'oeuvre d'Olivier Messiaen en concert exceptionnel aux Bouffes du Nord

Harawi, le chef d'oeuvre d'Olivier Messiaen en concert exceptionnel aux Bouffes du Nord

>> Lire la suite sur le site de la Fondation

 
Nous aimons...

En application de la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978,
vous disposez d'un droit d'accès et de modification aux informations vous concernant
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information, envoyez nous un message de désabonnement.